Chargement...

Yorick Ferlin : Portrait de notre nouveau développeur

Toute l'actualité de Prestaconcept
Accueil /  Blog /  Recrutement /  Yorick Ferlin : Portrait de notre nouveau développeur

Yorick Ferlin : Portrait de notre nouveau développeur

Publié le mardi 4 mai 2021

Yorick a intégré notre équipe au cours du mois d'avril. Découvrez le profil d'un repenti (comme il aime se qualifier), qui a su trouver ses marques dans le monde du web !

 

D’où es-tu originaire ? 

Je suis né à Bourg-En-Bresse, mais je me suis contenté d’y naître. Je suis tout de suite allé vivre dans la région lyonnaise.

 

Quel a été ton parcours professionnel et scolaire avant d’arriver chez nous ? 

Je suis un repenti. Je ne fais le métier de développeur que depuis presque 4 ans. Avant j’étais musicien, guitariste pour être plus précis. Je bossais quand les autres s’amusaient, et j’ai eu envie que ça s’inverse au bout d’un moment :).

Qu'est-ce qui t'a attiré chez PrestaConcept ?

Vous faites du Symfony. Ça fait quasiment depuis le début de ma carrière que je veux en faire professionnellement. Et puis, je me suis éclaté à faire le test technique que vous faites passer aux candidats. La plupart des tests, on a le sujet sur un post-it et ça devient vite chronophage. Là, les tests étaient écrits, j’ai pu faire le dev en mode TDD (Test Driven Development) et j’ai adoré. Et enfin à l’entretien, j'ai senti que malgré l’accent du Sud-Ouest de Yann, humainement ça pourrait tout à fait coller.

Comment s’est passée ton intégration dans l’équipe ? 

Jusqu’ici tout va bien. J’avoue que j’étais un peu inquiet, car elle se fait à distance et que j’ai déjà eu une mauvaise expérience similaire. Je suis très agréablement surpris. Tout le monde est très agréable et prêt à m’aider en cas de besoin. Je ne ressens donc pas trop la distance. Merci à vous.

Pourquoi avoir choisi de devenir développeur web ?

Pour les femmes et l’argent. À moins que je ne confonde avec la musique. J’ai un doute là...

Le boulot c’est bien, mais parle-nous un peu plus de toi, tes passions, tes projets, … ?

Quand les reptiliens Illuminati pythagoriciens-centristes ne déversent pas une pandémie sur le monde, je fais de la boxe française. Sinon je lis des bouquins de vieux barbus grecs qui essaient d’expliquer l’esprit humain.

 

Gateling zone :

Gateling zone de Natasha

Suivez notre actualité en avant première. Pas plus d’une newsletter par mois.