Chargement...

On vous explique pourquoi on maintient vos applications web

Toute l'actualité de Prestaconcept
Accueil /  Blog /  Dossiers /  On vous explique pourquoi on maintient vos applications web

On vous explique pourquoi on maintient vos applications web

Publié le jeudi 22 juin 2023

Une application web ça vit, ça évolue, ça vieillit, ça tombe en panne… et pour toutes ces raisons il faut l’entretenir.

La maintenance applicative est parfois vue comme optionnelle sur un projet. Lorsqu'on a travaillé longuement sur la création d’un outil et qu’on a investi un peu (voire beaucoup) d'argent; quand on déploie en production on se dit que c’est enfin fini ! Mais laisser l’application vivre en l’état, sans aucune évolution ni correction produira une dette technique considérable. Car même si votre besoin n’évolue pas, les technologies et les usages autour changent; et par ce biais, votre application vieillit.

C'est quoi la dette technique exactement ?

La dette technique est définie comme les coûts futurs de temps de développement, induits par une conception logicielle négligée. Et, une conception logicielle négligée présente globalement des standards de programmation non respectés et des technologies obsolètes.

Lorsqu'un projet vient juste d'être développé il est - normalement - à jour des derniers standards, mais dès lors qu'il commence à vivre, même s'il est fonctionnel en l'état, il commence à alimenter sa dette technique.

Quelles sont les conséquences des applications non maintenues ?

On s'est rendu compte que les conséquences étaient assez transparentes pendant les premiers mois de vie du projet. Mais avec le temps :

  • on se retrouve à ajouter de la complexité dans le code pour contourner des problèmes liés à des versions obsolètes
  • on peut être limité techniquement et ne pas pouvoir mettre en place des comportements classiques du web car la version de l'époque ne le proposait pas
  • le développeur rencontre des difficultés à intervenir sur le projet car le code en place est ancien et ne répond plus aux standards avec lesquels il a ces repères. 

Au final, le développeur ne prend plus de plaisir sur le projet, chaque développement devient laborieux et toutes les petites économies faites pour éviter la maintenance évolutive se retrouvent injectées dans cette dette technique qui grandit de façon exponentielle avec le temps.

Définissons la TMA

La maintenance applicative (ou Tierce Maintenance Applicative, si elle est exécutée par un prestataire) est présente pour accompagner la vie d'un projet :

  • de la petite correction d’un bug qui a toujours existé mais qui n’a jamais été identifié,
  • à la création d’une nouvelle petite fonctionnalité qui facilitera la tâche aux utilisateurs, 
  • en passant par la montée en version de certains composants pour suivre l’évolution et bénéficier de nouveautés.

Tout cela vise à réduire la dette technique et à prolonger la vie d'un projet web. Elle est souvent traduite contractuellement par un nombre de jours mensuels minimum à passer sur le projet.

Quel budget consacrer à la maintenance d’un projet ?

Le nombre de jours par mois à consacrer à de la maintenance est très variable en fonction du projet, de son envergure, de son utilisation et des moyens financiers consacrés à ce dernier. Il est à identifier au cas par cas. 

De manière générale, travailler peu mais régulièrement sur un projet peut s’avérer plus intéressant que de le laisser à l’abandon pendant de longs mois : cela permet de garder une bonne connaissance de l’outil pour les développeurs, de faire des montées en version plus progressive et d’être réactif pour traiter les retours utilisateurs.

Considérons que le temps minimum pour être efficace est au moins d'un jour de développement par mois.

Et si je n'ai rien à faire sur mon projet ?

En l'absence de bugs identifiés ou de technos à mettre à jour, vous pouvez dédier votre TMA à :

  • nettoyer du code obsolète, 
  • documenter l'application,
  • ajouter des tests unitaires ou fonctionnels,
  • passer en revue les logs pour s'assurer qu'il n'y a pas de bugs cachés qui pourraient être corrigés

Pour conclure

Pour assurer la longévité de votre application web, une maintenance régulière, même minime, est indispensable. Nous en sommes convaincus et nous sommes prêts à répondre à toutes vos questions sur ce sujet alors n'hésitez pas à nous contacter !

Suivez notre actualité en avant première. Pas plus d’une newsletter par mois.