Chargement...

On vous explique pourquoi nous ne proposons plus d'engagement au forfait

Toute l'actualité de Prestaconcept
Accueil /  Blog /  Dossiers /  On vous explique pourquoi nous ne proposons plus d'engagement au forfait

On vous explique pourquoi nous ne proposons plus d'engagement au forfait

Publié le jeudi 16 mars 2023

Chez PrestaConcept nous sommes experts Symfony. Dans ce cadre, on développe et maintient des applications web sur mesure pour des clients allant de la start-up aux grands comptes, de tous secteurs d’activité et géographique.

Il y a quelques années nous proposions encore à nos clients des engagements au forfait pour certains projets, c'est-à-dire un contrat sur lequel on s'engage sur un périmètre défini "à réaliser" pour un montant définitif. Mais ce type de contractualisation nous menait toujours à des difficultés :

  1. le périmètre initial identifié comme étant "à réaliser" laissait de grandes zones de flou : il est difficile de définir complètement et exhaustivement un périmètre avant même d'avoir commencé un projet et donc difficile de chiffrer un besoin approximatif.
     
  2. le périmètre initial avait besoin d'évoluer dans le temps et donc l'engagement initial du contrat ne correspondait plus.
     
  3. la pression du dépassement de forfait nous poussait au quick and dirty : ne pas faire relire le code, ne pas écrire de tests et de documentation pour ne pas perdre de temps sur les chiffrages qui étaient sous estimés en avant vente. 

Pour répondre à cette problématique nous avons décidé de ne proposer que des contrats au temps passé. Dans ces contrats, on facture le temps réalisé par l'équipe au réel chaque mois. On s'engage donc sur un objectif de développement mais pas sur un périmètre à développer. À la fin d'un mois, vous obtenez les développements qui correspondent vraiment à votre besoin à l'instant T. C'est d'autant plus compatible avec du développement de projet dit "agile". 

Les avantages de ce mode de fonctionnement ?

  1. Le client n'a pas à écrire une spécification complète en amont du projet
  2. Le projet peut évoluer librement en cours de développement
  3. On perd moins de temps en périphérie du projet : définition du besoin, chiffrage, génération d'avenants...
  4. Il n'y a pas de notion de "marge d'erreur" qui pourrait exister dans des engagements au forfait : nous facturons ce qui a déjà été réalisé au réel. Nos temps sont d'ailleurs pointés aux 1/4 d'heure près, ce qui parfois surprend !
  5. On décide ou non, en collaboration avec le client, de prendre du temps pour réaliser un point ou l'autre, sans pression.

Les craintes vis-à-vis de la facturation au temps passé

Même si tout le monde est d'accord sur les avantages listés ci-avant, il reste quand même difficile pour un client de s'engager dans un contrat sans avoir de garantie sur le prix total qu'il va payer. Nous en sommes conscients et nous avons mis en place une méthode de travail rigoureuse pour piloter les budgets :

  1. En amont de la signature du contrat nous faisons tout de même une estimation macro du projet global pour se donner une fourchette approximative (fourchette basse et haute), avec des marges d'erreurs donc. Cela ne donne pas lieu à un engagement, cela permet juste de dire : pour ce périmètre approximatif, le projet devrait représenter tel budget.
     
  2. Le client fait un point hebdomadaire avec le chef de projet pour : avoir une visibilité sur le temps consommé, sur le périmètre réalisé, identifier les écarts, savoir d'où ils proviennent et comment les rectifier, etc.
     
  3. Le pilotage se fait aussi par le budget et non plus uniquement par le périmètre : j'ai un budget maximum, je décide en temps réel comment je l'investis pour obtenir un produit final. Le produit final aura évolué en fonction des besoins, des changements d'orientation, des éventuelles difficultés rencontrées etc.

Ce mode de fonctionnement demande une grande disponibilité, une communication transparente et mène généralement à des relations de partenariat plus que "client/fournisseur".

Sans engagement

Côté client, ce contrat ne demande aucun engagement : on avance ensemble mois par mois, si vous vous rendez compte que ça ne fonctionne pas on peut arrêter la collaboration rapidement. Il n'y a pas d'acompte à payer ni d'obligation contractuelle à aller au bout du projet. (Cela peut éviter des procédures de litige sur un contrat au forfait par exemple). Il n'y a pas non plus d'avenant à chiffrer puis à contractualiser dès que le projet demande une petite évolution par rapport à un périmètre défini, ce qui fluidifie fortement la relation entre le prestataire et le client.

Pour conclure

On est persuadé aujourd'hui d'avoir fait le bon choix car nos projets se déroulent plus sereinement et de façon vraiment "agile", ce qui n'était pas possible avec le forfait.

Nous sommes aussi très heureux d'avoir de nombreux clients qui comprennent notre choix et nous accompagne dans ce sens. Cela participe à créer de belles relations de confiance qui durent des années.

Si vous avez des questions sur ce mode de fonctionnement, pour l'intégrer vous aussi dans vos entreprises ou pour travailler avec nous, nous serons ravis de vous en parler autour d'un café, donc n'hésitez pas à nous contacter pour prendre rendez-vous. 

Suivez notre actualité en avant première. Pas plus d’une newsletter par mois.